Thamurth Ith Yaala

Forum, discussion, échanges, avis des Yaalaouis.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les coings ..tekthounia..sferjal..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tikka
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6080
Age : 56
Localisation : Setif
Emploi/loisirs : Gestion/nature
Humeur : Idhourar i dh'al3amriw...
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Les coings ..tekthounia..sferjal..   Jeu 8 Oct - 14:41



[b]Les coings [/b]Le cognassier serait originaire d’Asie d’où il s’est répandu. Ses fruits semblent avoir été connus très tôt chez nous selon voyageurs et géographes. Déjà au Xe siècle, la région de M’sila était réputée pour la production d’une espèce de “coing à long col” qui étaient exportés jusqu'à Kayrawan. Autre particularité qui pourrait attester de l’ancienneté du fruit en Algérie, le terme thiqdouniya ou thaqdounia pour désigner le fruit du cognassier, usité en thaqbaïlith est d’origine grecque. Les habitants de l’ancienne Grèce grands conquérants quand ils ne cuisinaient pas, auraient découvert le cognassier en Cydonie (entre le Caucase et l’Iran). C’est pourquoi ils lui donneront le nom de “poire de Cydonie”. Reste à savoir quand Cydonie s’est transformé en thikdouniya. Dans le reste du pays, on utilise le terme de sferdjel (du persan). Il semble que l’emploi du coing fut d’abord médical. Le manuscrit d’un médecin algérien du XVIIe siècle nous révèle : si on le prend à jeun, il est salutaire contre les humeurs de l’estomac, il arrête les vomissements, il est utile contre les crachements de sang et diurétique. Si on le prend alors que l’estomac est rempli d’aliments, il provoque l’issue de ces aliments avec promptitude et relâche. Il suspend les règles abondantes. Pris cuit après les repas, il égaie. Une femme qui en prend d’habitude enfante un enfant d’un bon caractère et d’une bonne constitution. L’huile essentielle du fruit sert depuis des temps forts reculés à l’élaboration de parfums et d’eaux de toilette. Autrefois la fragrance délicate des fruits a toujours été utilisée pour parfumer le linge, on se contentait alors de placer quelques fruits dans l’armoire. En cuisine, le coing est surtout utilisé pour la préparation des confitures et pâtes (maajoun etbassa). Le tajine de coings à la viande d’agneau est moins répandu. Encore moins connu est le khadel, spécialité de la cuisine algéroise qui consiste en la conservation des fruits dans le vinaigre avec l’ajout de graines de navets ou de moutarde. ...Momo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les coings ..tekthounia..sferjal..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les coings ..tekthounia..sferjal..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thamurth Ith Yaala :: Divers :: Autres-
Sauter vers: