Thamurth Ith Yaala

Forum, discussion, échanges, avis des Yaalaouis.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 GUEROUABI OU LE TRIOMPHE DU CHAÂBI, D’ABDELKRIM TAZAROUTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tikka
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6081
Age : 56
Localisation : Setif
Emploi/loisirs : Gestion/nature
Humeur : Idhourar i dh'al3amriw...
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: GUEROUABI OU LE TRIOMPHE DU CHAÂBI, D’ABDELKRIM TAZAROUTE   Dim 7 Fév - 14:07

La biographie attendue

Des textes, des photographies, des témoignages, des souvenirs que le journaliste Abdelkrim Tazaroute a rassemblés dans ce livre, restituent superbement la vie et le parcours du grand maître El-Hachemi Guerouabi.

Guerouabi ou le triomphe du chaâbi de Abdelkrim Tazaroute vient d’être réédité aux éditions Anep en français, après une première édition en langue arabe. Dans la préface, écrite par la ministre de la Culture, Khalida Toumi, l’idée d’un grand livre sur le maître du chaâbi s’imposait déjà, écrit-elle. «Il ne pouvait en être autrement : un livre consacré au grand artiste El-Hachemi Guerouabi s’imposait déjà, bien avant le décès de ce véritable monument du patrimoine de la culture algérienne. Qu’il soit publié après sa disparition ajoute à cet ouvrage une empreinte de nécessité et d’opportunité. Car, il faut en convenir, l’apport incommensurable de ce chanteur à la préservation et à la promotion de la musique chaâbi.» Ce livre est plus qu’une simple biographie, c’est un livre hommage ou livre nécessité au regard de la grande stature d’El-Hachemi Guerouabi qui souffrait d’un manque flagrant d’écrits sur son parcours artistique. Le mal est réparé donc par le journaliste Abdelkrim Tazaroute qui livre un livre phare, avec des textes simples, aérés facile à lire, et des images si magnifiques du chanteur mais aussi des lieux qui ont nourri sa passion. Le plus c’est certainement les paroles en arabe et en français, des deux plus belles chansons du maître, qui se trouvent à la fin du livre dans les annexes, à savoir donc Aouicha wel harraz (Le cerbère de Ouicha) et Youm el Djemâa Khardjou R’yam (vendredi, les gazelles font leur apparition). Mais revenons au début du livre qui est fractionné en six chapitres «Le label Guerrouabi», «Les premiers pas», «Les années El Barah», «L’exil», «La déchirure », «L’unanime hommage» et enfin «L’ultime concert». Chaque chapitre aborde donc une étape de la vie et du parcours du grand maître en commençant par la naissance de Guerouabi à Dar El-Babor, qui déjà bébé faisait chavirer le cœur des belles dames. C’est donc pas à pas que nous nous introduisons dans la vie de Guerrouabi et par la même occasion nous sommes dans l’histoire d’Alger, à travers ses rues, ses lieux, ses cafés, ses chansons, ses fêtes et mariages. Des évènements aussi, une plongée nostalgique et heureuse des années qui ont fait la gloire de la musique algérienne. Abdelkrim Tazaroute fait sa «récolte» témoignages et anecdotes, propos de çà et là, reconstituant auprès des compagnons de route, de musiciens, d’amis, les bribes de vie de Guerouabi. Le vécu du chanteur qui transparaît dans la manière d’interpréter ses chansons dont l’émotion est toujours là, sa jeunesse heureuse, mais aussi les déchirures, cet exil inattendu qui l’a profondément marqué, car comment vivre loin d’Alger et des quartiers qui lui ont toujours donné de la matière et du souffle. Ce livre ne se raconte pas, il se «feuillette».
Nassira Belloula

A LA MEMOIRE DE ZZI L'MADJID.

_________________
Montage bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
GUEROUABI OU LE TRIOMPHE DU CHAÂBI, D’ABDELKRIM TAZAROUTE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GUEROUABI OU LE TRIOMPHE DU CHAÂBI, D’ABDELKRIM TAZAROUTE
» Gestion des approvisionnements et des stocks dans la chaîne logistique
» Chaîne cinématique
» Infinitiva hors-ligne, Genius hors-ligne avec des retards, FxStar not paying, la fin d'une énorme chaîne?
» Qui se cache derrière les HYIP ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thamurth Ith Yaala :: Culture :: Culture, Art, Musique, ...-
Sauter vers: