Thamurth Ith Yaala

Forum, discussion, échanges, avis des Yaalaouis.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le discours de Hocine Aït Ahmed au VIIIème Congrès du Parti marocain du Progrès et du Socialisme

Aller en bas 
AuteurMessage
AZZAR
Invité



MessageSujet: Le discours de Hocine Aït Ahmed au VIIIème Congrès du Parti marocain du Progrès et du Socialisme   Mer 2 Juin - 20:06

Le discours de Hocine Aït Ahmed au VIIIème Congrès du Parti marocain du Progrès et du Socialisme
Hocine Aït Ahmed

Chers camarades,
C’est pour moi un grand plaisir et un honneur de partager avec vous ces quelques moments de réflexion et de débat politique.
Je serai bref. L’inflation de discours dans un contexte maghrébin aux promesses fabuleuses mais aux réalisations bien maigres a grandement contribué à dénaturer, dans l’écart qui se creuse entre le verbe et le geste, la vraie portée du politique.
Le militant politique n’est pas un faiseur de miracles. Ni un gladiateur des temps modernes. Il est, au mieux et quand les conditions de sa société le permettent, un citoyen conscient des enjeux du moment.
Je dis, quand les conditions de sa société le permettent, car pour un militant politique l’essentiel consiste à être ancré dans sa société sans pour autant se laisser enfermer dans les limites de cette dernière.
Or, en matière de conscience et de luttes politiques, des vies entières de militantisme se sont réduites à expliquer ce que militer veut dire.
Entre des archaïsmes, que l’adoption des nouvelles technologies croit pouvoir masquer judicieusement, et la loi d’airain d’un monde sans pitié pour les faibles, militer pour un monde meilleur, ici et maintenant, passe par une douloureuse et constante explication.
Explication, sans cesse repoussée, par des pouvoirs politiques que leurs choix enchainent à des postures autoritaires puis répressives puis carrément hostiles à l’égard de sociétés qu’ils ne cherchent même plus à comprendre.
Explication biaisée, au sein même de nos sociétés, où elle finit par se confondre avec la longue litanie de tout ce qu’il faudrait changer autour de nous et qui oublie de commencer par ce qui doit changer en nous.
Chers camarades et amis,
Nous connaissons nos maux : sous-développement politique, économique et culturel. Nous connaissons, ou croyons connaitre, la solution : Le développement, la démocratie, la transformation de nos moeurs politiques…
Mais une vie entière de militantisme se résume souvent à chercher, chaque jour, le meilleur moyen de tisser des liens entre les mots et les gestes.
Chers camarades, chers amis,
C’est en militant optimiste, quant aux possibilités que recèle notre beau Maghreb pour se frayer une place dans le monde de demain, que je vous exprime mon inquiétude de voir s’accumuler les signes de la régression régionale au moment où se redessinent les rapports internationaux.
Alors que des nations s’imposent sur la scène internationale sous le mot magique de pays émergents. Alors que ces nations, comme l’Inde, le Brésil, la Turquie ou l’Iran viennent disputer aux anciennes puissances coloniales et à l’hyper-puissance américaine le droit de régenter le monde, nous donnons encore l’image de tribus qui se cherchent sans cesse querelle et en appellent à l’arbitrage, voire à la protection, de ceux là mêmes auxquels les nations qui ont relevé les défis de la modernité contestent la conduite du monde.
Chers camarades, chers amis,
Nous avons, certes, connu des moments plus durs par le passé, mais les temps qui viennent, s’ils ne sont pas abordés avec la lucidité et le sérieux qu’ils nécessitent, risquent de nous laisser en marge de l’histoire du monde.
Un monde où la lutte pour les ressources, pour la puissance, pour la vie tout simplement se ferra au profit des nations qui participent à l’écriture de l’Histoire du monde et au détriment des nations en marge de cette histoire.
Une partie importante de nos élites a déjà déserté la bataille collective pour un Maghreb fort, démocratique et uni dans la conquête de ses intérêts.
Ceci n’est pas nouveau dans notre histoire.
Ce qui serait nouveau serait de réussir à repousser nos atavismes meurtriers, nos égoïsmes plus tribaux que nationaux et cette sorte de fatalisme qui nous pousse à accepter le pire quand le mieux nous semble trop lourd à porter.
Je vous ai dit que j’allais être bref, je vais donc m’arrêter là, pour l’instant en vous souhaitant le meilleur pour la conduite de vos travaux.
Après, si vous le souhaitez, nous pourrons parler d’avenir.
Source:TSA
Revenir en haut Aller en bas
Thama@thili
Actif
Actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 53
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: Le discours de Hocine Aït Ahmed au VIIIème Congrès du Parti marocain du Progrès et du Socialisme   Mer 2 Juin - 21:03

Da L'Hocine nigh Saadi...

En suisse ni au maroc il fera pas grand bruit,personne ne l'entendra!

s'il veut sauver sa mere Patrie il faut qu'il se mets à son chevet...

faire des discours bla bla ...au maroc et autre parts si kif kif!!!

quand le chat n'est pas là? les souris elles font quoi?

elles dansent =ya Da L'Hocine

arwah ghthmourthik thssiwlet. on sait bien que c'est pas de la tarte mais il faut resister jusqu'au dernier...

Toi qui n'as pas eu peu du colan d'hier! comment tu craint cette poignée de mafias t'aurras les Hommes libres deriere toi...

sauvons la patrie ou du moins ce qui reste...Anereze oula an'khnou.

A bon entendeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lotta
Invité



MessageSujet: Re: Le discours de Hocine Aït Ahmed au VIIIème Congrès du Parti marocain du Progrès et du Socialisme   Jeu 3 Juin - 17:13

le seul homme politique qui a garde sa ligne politique...ur ikenuyara...matchi dh'akhabith...
Le FLN AU MUSEE......
Revenir en haut Aller en bas
tikka
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6080
Age : 57
Localisation : Setif
Emploi/loisirs : Gestion/nature
Humeur : Idhourar i dh'al3amriw...
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: Le discours de Hocine Aït Ahmed au VIIIème Congrès du Parti marocain du Progrès et du Socialisme   Ven 4 Juin - 11:51

Slam fellawen...
LE FLN AU MUSEE...UN PATRIMOINE HISTORIQUE QUI APPARTIEN AU PEUPLE ALGERIEN...SAUVONS LE DES MAINS DES OPPORTUNISTES MAFFIEUX...

_________________
Montage bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le discours de Hocine Aït Ahmed au VIIIème Congrès du Parti marocain du Progrès et du Socialisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le discours de Hocine Aït Ahmed au VIIIème Congrès du Parti marocain du Progrès et du Socialisme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hocine Aït Ahmed .
» Décès d'Ahmed Ben Bella, premier président de l'Algérie...
» Colloque sur la vie et l’œuvre de CHEIKH MOHAND OUL HOCINE ...
» Bienvenus Hocine, Kahina et Wahiba
» LA BOETIE – Discours de la servitude volontaire, en MP3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thamurth Ith Yaala :: Discussions Generales :: Débats et idées-
Sauter vers: