Thamurth Ith Yaala

Forum, discussion, échanges, avis des Yaalaouis.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 BOUFFONS....EL GUELLIL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tikka
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6081
Age : 56
Localisation : Setif
Emploi/loisirs : Gestion/nature
Humeur : Idhourar i dh'al3amriw...
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: BOUFFONS....EL GUELLIL   Mer 20 Aoû - 11:41

Bouffons !

par El-Guellil
El ouard ouel yasmine, mélangeant leurs senteurs, faisaient du jardin un havre de paix. De fleur en fleur, les abeilles butinaient. La ruche regorgeait de miel.

Mais voilà la guêpe qui se décide de se mêler à la fichta. Sa taille fine lui permet de tromper la vigilance des gardiens et, furtivement, s’introduit dans la ruche. Elle appela ensuite sa soeur, sa cousine, la soeur de la cousine, puis toutes les voisines. En un clin d’oeil, la ruche, de guêpes fut envahie.

Non contentes de manger tout le miel que les abeilles fabriquaient, pour passer le temps, elles décident de casser les alvéoles. Hors d’elles, les abeilles protestent. Mais les guêpes, en force, organisent une grande manifestation. Du boucan, il y en a eu.

Alerté par la gravité de la situation, le Haut-conseil des bourdons, aux corps lourds et velus, se rassemble démocratiquement. Le parti des abeilles est convoqué.

-De quoi vous plaignez-vous?

-Je n’ai pas à abriter des parasitaires pour qui, consommer est leur seul travail, et détruire, leur loisir préféré, dit le représentant des abeilles.

-«C’est de votre faute si la guêpe est venimeuse, répond le président du Haut-conseil des bourbons, car vous n’avez pas su comment l’assimiler. Il faut la respecter. Elle aime manger, laissez-la manger; elle aime casser, laissez-la casser. Laissez-la ainsi exprimer sa personnalité. On est en démocratie !»

Encouragées par les hautes instances, plus les guêpes mangeaient de miel, plus elles en avaient. Plus elles saccageaient, plus elles devenaient interlocutrices incontournables.

Pendant ce temps, les abeilles travaillaient toujours plus. Elles se tuent au travail. Engraissées, les guêpes proliféraient. Epuisées, affaiblies, les abeilles disparaissaient. On appliqua les lois de la démocratie qui donnent aux plus nombreux le droit de décision. Plus nombreuses, les guêpes chassèrent les abeilles. Au bout de quelque temps, de miel il n’y en avait plus. Il fallait exporter les fleurs, pour importer du miel, jusqu’à épuisement des derniers plants. Le dénuement, la misère devinrent maîtres des lieux. La ruche périclita.

Le malheur se répandit dans le jardin déserté par les meilleurs... On fit appel aux abeilles étrangères pour la fabrication de miel... Mais sans fleurs, que peut faire la meilleure abeille?
le quotidien d oran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
BOUFFONS....EL GUELLIL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BOUFFONS....EL GUELLIL
» Dernier décapité en Angleterre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thamurth Ith Yaala :: Divers :: Autres-
Sauter vers: