Thamurth Ith Yaala

Forum, discussion, échanges, avis des Yaalaouis.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mohamed Djeffal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tikka
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6081
Age : 56
Localisation : Setif
Emploi/loisirs : Gestion/nature
Humeur : Idhourar i dh'al3amriw...
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Mohamed Djeffal   Sam 23 Aoû - 11:38

Il a été le premier président de l’Etoile Nord-Africaine de 1924 à 1926
Mohamed Djefel, un homme à réhabiliter

L ‘édition du lundi 28 avril 2003 de La Dépêche de Kabylie avait publié un article intitulé : "Djeffal Mohamed : Premier président de l’Etoile Nord-Africaine (1924-1926)" et signé D.Djerdi. Durant le printemps écoulé, nous nous sommes rendus dans son village natal, Ath-Hague dans la commune d’Irdjen, daïra de Larbâa Nath-Irathen, à la recherche de ses proches.

A l’entrée du village, au premier café, nous sommes tombés sur son propre fils entouré de l’un de ses fils et de ses neveux, qui nous ont accueillis très chaleureusement. Pour nous, il s’agissait de savoir pourquoi un tel homme a été "ignoré" par l’Histoire du Mouvement national algérien. Commençons par relater un bref historique du parcours de cette figure emblématique : D’après l’extrait de naissance que nous ont remis ses proches, Mohammed DJEFEL (orthographe correcte) était âgé de six ans lorsqu’il a été porté sur le registre de l’état civil d’Irdjen en 1891. Il n’avait pas connu son père et ce sont ses quatre frères qui l’ont élevé. Doué d’une intelligence extraordinaire, Mohammed Djefel s’est cultivé d’une manière autodidacte, car il a eu une scolarité très courte, avant de se rendre en France où l’un de ses frères l’accueillit durant la première guerre mondiale. C’est ainsi qu’il fût parmi les premiers Algériens à posséder un restaurant au 18ème arrondissement de Paris, et cela, dès les années 20. Ce restaurant, qu’il avait vendu avant de rentrer au pays, existe toujours et on l’appelait le restaurant de Hadj Mohand Ouahmed Djefel. Il est situé au quartier parisien "La Goutte d’or" dans la rue Chartre.

Ce restaurant était le lieu de rendez-vous de tous les Kabyles. C’est ainsi que, le plus naturellement du monde, alors que la conscience nationale commençait à prendre de l’ampleur, ce restaurant devint l’endroit favori de rassemblement des militants de l’Etoile Nord-Africaine qui avait été créée par l’Emir Khaled après avoir, dans un premier temps, propagé cette idée dans la région "Les Bouches- du -Rhône" avant sa fondation en… 1924. L’Histoire officielle du Mouvement national algérien nous a toujours appris que l’ENA a été fondée en 1926 et que le père du nationalisme était Messali Hadj. Or, il s’avèrerait que, non seulement, le premier président de l’Etoile Nord-Africaine était Mohammed Djefel, mais, déjà en 1924, ce dernier était en conflit avec Messali Hadj. La divergence qui séparait les deux hommes était relative à la stratégie à adopter : Dès le départ, Mohammed Djefel prônait la lutte armée alors que Messali défendait la thèse de la démarche politique. Ce qui est vraiment étonnant, c’est que peu d’historiens ont cité Mohammed Djefel et même son nom ne figure pas dans les P.V. de la CCC du PCF et même de la police française, comme membre du comité central de l’ENA : Pourquoi ? Parmi ceux qui l’ont cité, Benjamin Stora, Belghoul, Bedjaoui, Mahfoud Kaddache et Ferhat Abbas. Nous avons pu retrouver un livre de ce dernier intitulé "Révolution en Algérie, nuit coloniale" édité par Julliard à Paris en 1962. C’est dans le Tome 1 que Ferhat Abbas cite Mohammed Djefel. Quoi qu’il en soit, Mohammed Djefel démissionne donc en 1926 pour des raisons de santé et est remplacé en décembre de la même année par Messali Hadj. Tout en soignant son cancer de la gorge, il se consacrera aux actes de bienfaisance et de bravoure, avant de rentrer en Algérie en 1937. Au pays, il ouvrira un restaurant avec des cousins et son fils au 16, rue de la marine à Alger. Ahcène Djefel, qui deviendra un militant du PPA, prend le restaurant. Durant toute cette période, Mohammed Djefel s’est consacré donc à la bienfaisance et aux actes de bravoure. A Ath-Hague, on nous rapportera une anecdote relative à un acte de bravoure lorsqu’il arrêtera des bandits qui voulaient ruiner un propriétaire de restaurant dans la région en refusant de payer quotidiennement. On nous dira même que Mohammed Djefel aurait été décoré une douzaine fois par des médailles pour ses actes. Ces médailles, nous dira-t-on, auraient été récupérés par des maquisards après reconnaissance. Sa maladie a fini par avoir raison de lui à l’âge de 71 ans le 24 février 1956. Mohammed Djefel repose dans son village natal, Ath-Hague, mais, à ce jour, il demeure méconnu des Algériens. Combien d’hommes et de femmes ont connu ce sort ingrat de notre histoire ? Peut-être qu’il appartient d’abord, aux citoyens de son village et à sa famille de commencer à le faire ne serait-qu’en créant créer une association qui portera son nom afin de le faire connaître avant… sa réhabilitation.

Tarik Amiroucheno la depeche de kabylie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djefel h
Invité



MessageSujet: je suie a l'ecoute   Mer 27 Mai - 14:56

mon ariérre grand pére et le premieé prisident de l'étoile nord africaine (ENA) et se la me rend fiére
de luie et je veut une chose de l'étas algerienne c'est de luie rendre le fait de le reconaitre je ne veut pas une aide financiére histoir pour notre generation et pour le bien du pays parceque il est kabye que vous l'ingoureé c'est la question que je posse au pouvoire algerien du prisidet jsque au ministre du moudjahidie a qui j'attend une reponse
Revenir en haut Aller en bas
tikka
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6081
Age : 56
Localisation : Setif
Emploi/loisirs : Gestion/nature
Humeur : Idhourar i dh'al3amriw...
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: Mohamed Djeffal   Mer 27 Mai - 21:03

djefel h a écrit:
mon ariérre grand pére et le premieé prisident de l'étoile nord africaine (ENA) et se la me rend fiére
de luie et je veut une chose de l'étas algerienne c'est de luie rendre le fait de le reconaitre je ne veut pas une aide financiére histoir pour notre generation et pour le bien du pays parceque il est kabye que vous l'ingoureé c'est la question que je posse au pouvoire algerien du prisidet jsque au ministre du moudjahidie a qui j'attend une reponse
.
Salut tharwa......merci djefel h,oui une grande partie de l'histoire de l'Algerie a ete occultee ou falsifiee et il est temps de remedier cela...merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissNchrea
Confirmé
Confirmé


Nombre de messages : 2150
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Mohamed Djeffal   Mer 27 Mai - 23:31

Merci Djefel h pout ton intervention et c'est légitime ... il appartient aussi a toute l'algérie dont on appuye vtre demande ...

Un grand Bravo à toi TIKKA. tu viens de poster une partie de notre histoire, pour rafraichir les mémoires et la faire connaitre aux jeunes cette histoire ... comme tu l'as si bien dit "une grande partie de l'histoire de l'Algerie a ete occultee ou falsifiee et il est temps de remedier cela" ...

déjà ton action et le fait de poster fait partie de cette lutte contre l'oubli .... et oo, combien de personnages ci importants sont oubliés ...
il faut vraiment remedier à ça, car l'histoire n'oublie jamais ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djefel h
Invité



MessageSujet: remerçiment   Mar 9 Juin - 17:40

merçi du fond du coeurs mon mon tres chére amie tikka de ton action qui ma touché énormement je ne t'oubliré j'amait car ton geste resteauras graveé dns ma memoire franchement tu est unique merçi encorre TIKKA cheers
Revenir en haut Aller en bas
PETITE F
Invité



MessageSujet: REMARQUE   Jeu 22 Avr - 17:57

Je tiens à dire deux mots sur mon grand- père. C'etait un HOMME qui s'etait battu pour des valeurs et des convictions pour son pays et les siens dans la plus grande discretion et ne s'etait jamais mis en avant de la piste. Il avait des idées politiques très avancées qu'il avait défendues j'usquà sa mort. C'est UN HEROS.Je suis fière de mon grand père.
s.y
Revenir en haut Aller en bas
tiguert
Confirmé
Confirmé
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 67
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: Mohamed Djeffal   Jeu 22 Avr - 21:17

il faut être fiers de votre grand père.
Parfois, l’histoire, écrite ou parlée de bouche à oreille, favorise certains individus pour devenir des références et symboles de lutte anticoloniale, comme elle bannit certains hommes , souvent les plus humbles, au point où elle ne leur reconnait même pas les bienfaits. Par conséquent, ces derniers ne figurent même pas dans les annales de l’histoire algérienne. Est-ce par ironie du sort ou bien par négligence morbide des dirigeants du pays qui se sont succédé ?
Djeffal Mohamed est désormais le meilleur exemple de ces gens simples qui ont servi leur patrie avec ferveur et bravoure, sans qu’ils n’aient aucun mérite, ne serait-ce qu’une petite place au milieu des prestigieux fils que l’Algérie a enfanté.


"les grands hommes ne meurent jamais"

la preuve les enfants d'ith yaala rendent hommage à la mémoire de Mohamed Djeffal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chibane faycal
Debutant
Debutant


Nombre de messages : 1
Age : 52
Localisation : zeralda
Emploi/loisirs : entrepreneur batiment/sport-poésie
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: Re: Mohamed Djeffal   Dim 4 Déc - 23:13

Je connais un des descendants de Mohamed Djefel....c'est dailleur lui qui m'a appris que son grand père était le premier président de l'étoile nord Africaine...j'étais complétement éberlué parce que je m'intéresse à l'histoire de l'Algérie ancienne et plus récente mais Mohamed Djefel je ne connaissais pas avant....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mohamed Djeffal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mohamed Djeffal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mohamed Djeffal
» Qui est Ghafir Mohamed ?
» sur Mohamed Saïl, anarchiste, kabyle (années 20-50)
» Mort de Mohamed Moulay, qui avait accusé Le Pen de torture en Algérie
» ESSAI DE MOHAMED GHAFIR DIT MOH CLICHY Un éclairage sur les événements du 17 Octobre 1961

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thamurth Ith Yaala :: Histoire :: Histoire de l'Algérie-
Sauter vers: