Thamurth Ith Yaala

Forum, discussion, échanges, avis des Yaalaouis.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Heureux d'être parmi les miens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mourad A
Invité



MessageSujet: Heureux d'être parmi les miens   Mer 8 Déc - 22:57

Salam,

Je suis ravi et heureux d’être parmi les miens. Je tiens, par ailleurs, à vous témoigner toute mon admiration pour ce magnifique blog.
A vrai dire, mon ami « missnecherea », je n’osais pas vraiment intégrer ce forum sans votre autorisation. Certes on se sent chez sois (et je le suis vraiment) mais l’éloignement et la douleur de l’exil nous fait oublier une certaine spontanéité « bien de chez nous », et les reflexes du « sans Protocol(e) ».
En tout cas, je vous remercie pour les marques de sympathies que vous me témoigner.

Je reproduirai dans ce forum ma modeste contribution au sujet de Moharrem et de Achoura.

A quelques jours du 1er janvier 2011, et à quelques semaines de Yennayer 2960 la communauté musulmane s’apprête à fêter l’avènement du Nouvel An de l’hégire 1432.

Rappel/Le calendrier hégirien

Le calendrier musulman ne fut pas l’œuvre du prophète. Il fut institué en 637 après J.-C. par le second calife Omar Ibn El-Khattab. On décida de compter les années à partir de la migration du prophète Mohamed de la Mecque à Médine (Yàthréb à l’époque) où il arriva le 24 septembre 622. Il y formera la première communauté des croyants. Yàthréb devint alors Médine. Sous Omar Ibn El-Khattab, on fit débuter le calendrier non pas le jour de l’hégire mais bien au début de l’année lunaire au cours de laquelle se situa l’hégire : le 1er moharrem (le 16 juillet 622). Auparavant, le calendrier arabe débutait par l’année de la «Bataille de l’éléphant», qui vit la victoire des Mecquois contre les Abyssins. Ce calendrier débutant à la période de l’hégire, reprend les caractéristiques du calendrier lunaire arabe préexistant : une année de 12 lunaisons totalisant 354 ou 355 jours.

Moharrem et Achoura/

Le 10 du mois musulman de Moharrem, la communauté musulmane fête Achoura.
Cette fête semble trouver son origine dans la Fête juive du Pardon, qu’on célébrait le 10ème jour du Tichri : dix se disant 3achara. A cette fête, le Grand Rabin offrait un sacrifice d’expiation pour la remise des péchés, pendant que le peuple lui-même faisait le Sabbat et jeûnait.

le prophète Mohammed adopta ces 24 heures de jeûne pour sa communauté et les rendit obligatoires. Mais, plus tard, lorsque s’organisa la première communauté musulmane et que le jeûne du Ramadan fut institué comme signe distinctif, l’obligation d’observer Achoura fut supprimée. Elle devint un jeûne volontaire (recommandé).
La tradition basé sur les Hadiths du prophète, lui ont trouvé une nouvelle signification qu’elle avait perdue.

Certaines traditions considèrent Achoura comme l’anniversaire du jour où Adam rencontra Eve pour la première fois après l’expulsion du Paradis d’autres comme le jour où Noé quitta l’Arche, et d’autres encore comme le jour où Dieu sauva Moïse et la communauté israélite de Ramsès (cette dernière hypothese trouve sa source dans un hadithe du prophete Moahamed).

Le rite et la ceremonie varient d’un lieux à l’autre.

A la Mecque, la Kaaba, habituellement fermée, est ouverte le jour de Achoura.

En Iran, l’Achoura est commémorée par le Tazieh, un genre théâtral qui rejoue le massacre de l’imam Hussein.

Chez nous en Algérie, comme dans tous les pays maghrébins, ou presque (et jusqu’à ces dernières années), l’habitude n’a pas vraiment gardé la pratique du jeûne mais plutôt l’aumône (Achoura étant interprété par certains comme le 10ème de la richesse), le 10 Moharrem est un jour où l’on se souvient des morts. La visite des cimetières et le soin des tombes. Nous notons également une petite restriction alimentaire. En effet, les algériennes ne consomment pas durant cette période de viande rouge, mais plutôt de la volaille (!!!).

En Tunisie, l’Achoura est également le jour où l’on se souvient des morts : il est de coutume d’aller rendre visite aux défunts et d’allumer des bougies autour de la tombe du saint patron du cimetière.
Dans certains endroits, la veille au soir, les enfants font de grands feux (le feu, signe de purification) par-dessus lesquels ils sautent. Dans la région de Gabès, ils font la visite des maisons avec un petit roseau, appelé achoura, que les adultes remplissent de bonbons et de monnaie (???)

Au Maroc, et contrairement aux 2 autres pays du Maghreb et notamment à l’Algérie, Achoura est perçue, depuis des siècles, comme une fête : une journée joyeuse !!!… Habillés de neuf, les enfants reçoivent des cadeaux, des trompettes, des tambours, des pétards et d’autres jouets. (Monarchie féodale et Influence Umayyade !!!).
C’est par ailleurs, un jour de partage et de charité. Elle rappelle l’obligation de faire l’aumône, de s’acquitter d’une contribution matérielle, la Zakat, destinée à assister les plus démunis.

Achoura est considérée comme une fête mineure par les Sunnites.
Chez les Chiites, Achoura a pris un sens totalement différent. C’est l’anniversaire du jour où en 680, Hussein, le petit fils du prophète, et fils d’Ali et de Fatima, ayant quitté Médine pour El-Koufa dans l’espoir d’être reconnu comme chef de la communauté musulmane, fut massacré par les Umayyades ainsi que 72 de ses compagnons à Kerbela, en Iraq.
Cet événement est considéré par les Chiites comme le symbole le plus significatif de leur relation avec le reste de la communauté musulmane. A ce jour anniversaire, certains s’expriment dans le deuil… et dans des processions d’un intense émotion.

Sayam maQboul, inchaalh

Mourad BELAZZOUG. Aït Laalam
Revenir en haut Aller en bas
omario
Confirmé
Confirmé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 328
Age : 31
Humeur : bien
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: Heureux d'être parmi les miens   Mer 8 Déc - 23:50

merci de votre contribution et bienvenu parmi nous
au plaisir de vous lire à nouveau Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rima
Cordon Bleu
Cordon Bleu
avatar

Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: Heureux d'être parmi les miens   Mer 8 Déc - 23:59

on est heureux de t'acueillir parmi nous
On espère te lire souvent sur ce forum
n'oublie pas de t'inscrire pour compter parmi les membres de notre famille Smile

Marhaba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissNchrea
Confirmé
Confirmé


Nombre de messages : 2150
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Heureux d'être parmi les miens   Jeu 9 Déc - 10:48

Bienvenu parmi nous Mourad Alaalami ...
Un grand merci pour votre contribution, et c'était très intéressante ...
Bonne continuation et au plaisir de vous lire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tikka
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6080
Age : 56
Localisation : Setif
Emploi/loisirs : Gestion/nature
Humeur : Idhourar i dh'al3amriw...
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: Heureux d'être parmi les miens   Jeu 9 Déc - 11:27

Grace a Dieu Mourad ...Athan thoufidh thajmaath n'tharwa n'ith yala...
Merci d'etre parmi nous sans oublier de passer mes chaleureuse salutations a nos voisins Ith Laalam...

_________________
Montage bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Heureux d'être parmi les miens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Heureux d'être parmi les miens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heureux d'être parmi les miens
» Heureuse d`etre parmi vous
» heureuse d'être parmi vous
» une nouvelle parmi vous.
» tres heureux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thamurth Ith Yaala :: Bienvenu :: Espace Invités-
Sauter vers: