Thamurth Ith Yaala

Forum, discussion, échanges, avis des Yaalaouis.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES ARBRES ET L'OLIVIER...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tikka
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6080
Age : 56
Localisation : Setif
Emploi/loisirs : Gestion/nature
Humeur : Idhourar i dh'al3amriw...
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: LES ARBRES ET L'OLIVIER...   Jeu 30 Déc - 10:38

Un jour les arbres se mirent en devoir d'élire un roi pour les commander, et ils
dirent à l'olivier : «Règne sur nous.» Et l'olivier leur répondit : «Moi, que
je renonce à la grasse liqueur si appréciée en moi par Dieu et par les hommes,
pour aller régner sur les arbres !» Et les arbres dirent au figuier :«Viens
régner sur nous.» Et le figuier lui aussi répondit :«Moi, que je renonce à la
douceur qui est en moi et à l'excellent fruit que je porte, pour aller régner
sur les arbres !» Et les arbres dirent à l'épine : «Viens régner sur nous.»
Et l'épine répondit aux arbres : «Si vraiment vous m'oignez pour régner sur
vous, venez vous mettre à l'abri sous moi ; sinon, qu'il sorte du feu de
l'épine, et qu'il dévore les cèdres du Liban !»


_________________
Montage bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LES ARBRES ET L'OLIVIER...   Jeu 30 Déc - 15:43

La suite des contes kabyle.
Tehriruch est le nom d’un petit garçon. Un jour de printemps, comme à son habitude, il partit faire paître son troupeau d’agneaux au champ. Comme tous les garçons de son âge, Tehriruch jouait, courait, riait et s’amusait à poursuivre les papillons.
Le soir venu, au moment de reconduire son troupeau chez lui, il s’aperçu que pendant qu’il s’était amusé, ses agneaux avaient brouté à son insu les feuilles des figuiers de leur propriété.
Son père, aussitôt au courant de son forfait, le corrigea avec une bonne fessée.

Tehriruch pleura et jura de ne pas dîner, mais sa mère l’appela :
- Tehriruch mon fils, viens dîner, le dîner commence à refroidir.
Il lui répond :
- Mère, laisse-moi tranquille. Je ne prendrai pas de dîner.
Sa mère s’adressa au bâton et lui dit :
- Bâton, bat Tehriruch, il refuse de prendre son dîner, le dîner commence à refroidir. Le bâton refusa de battre Tehriruch.
Elle s’adresse au feu :
- Feu, consume le bâton, le bâton refuse de battre Tehriruch, Tehriruch refuse de prendre son dîner, le dîner commence à refroidir. Le feu refusa.
Elle s’adressa à l’eau :
- Eau, éteins le feu, le feu refuse de consumer le bâton, le bâton refuse de battre Tehriruch, Tehriruch refuse de prendre son dîner, le dîner commence à refroidir. L’eau refusa d’éteindre le feu.
Elle s’adressa au bœuf et lui dit :
- Bœuf, bois l’eau, l’eau refuse d’éteindre le feu, le feu refuse de consumer le bâton, le bâton refuse de battre Tehriruch, Tehriruch refuse de prendre son dîner, le dîner commence à refroidir. Le bœuf refusa de boire l’eau.
La mère de Tehriruch d’adressa au glaive :
- Glaive, égorge le bœuf, le bœuf refuse de boire l’eau, l’eau refuse d’éteindre le feu, le feu refuse de consumer le bâton, le bâton refuse de battre Tehriruch, Tehriruch refuse de prendre son dîner, le dîner commence à refroidir. Le glaive refusa.
Elle s’adresse à Tafruyt* :
- Tafruyt, casse le glaive, le glaive refuse d’égorger le bœuf, le bœuf refuse de boire l’eau, l’eau refuse d’éteindre le feu, le feu refuse de consumer le bâton, le bâton refuse de battre Tehriruch, Tehriruch refuse de prendre son dîner, le dîner commence à refroidir. Tafruyt refusa.
La femme se tourna alors vers la souris et lui dit :
- Souris, grignote Tafruyt, Tafruyt refuse de casser le glaive, le glaive refuse d’égorger le bœuf, le bœuf refuse de boire l’eau, l’eau refuse d’éteindre le feu, le feu refuse de consumer le bâton, le bâton refuse de battre Tehriruch, Tehriruch refuse de prendre son dîner, le dîner commence à refroidir. La souris refusa.
La pauvre femme ne sut plus où donner de la tête. A ce moment là, le chat tout en miaulant sauta du grenier (taârict), et la femme de lui enquérir :
- Le chat, dévore la souris, la souris refuse de grignoter Tafruyt, Tafruyt refuse de casser le glaive, le glaive refuse d’égorger le bœuf, le bœuf refuse de boire l’eau, l’eau refuse d’éteindre le feu, le feu refuse de consumer le bâton, le bâton refuse de battre Tehriruch, Tehriruch refuse de prendre son dîner, le dîner commence à refroidir.
Le chat, tout en continuant à miauler, dit :
- Avec plaisir maîtresse.
Là, revirement de la situation.
La souris se rétracte et dit :
- Donnez-moi Tafruyt je vais la grignoter.
Tafruyt à son tour dit :
- Je vais casser le glaive.
Le glaive de poursuivre :
- Je vais égorger le bœuf.
Et au bœuf de dire :
- Je vais boire l’eau.
Suivie par l’eau qui dit :
- Je vais éteindre le feu.
Et le feu à son tour dit :
- Je vais consumer le bâton.
Le bâton de renchérire :
- Je battrai Tehriruch.
Et à Tehriruch de conclure en disant :
- Je vais prendre le dîner.
Là dessus, tous les membres de la maison ont éclaté de rire!!tous les ustensiles sont tombés avec une branche pleine de dattes que nous partagerons tous autant que nous sommes présents.

Revenir en haut Aller en bas
tikka
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6080
Age : 56
Localisation : Setif
Emploi/loisirs : Gestion/nature
Humeur : Idhourar i dh'al3amriw...
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: LES ARBRES ET L'OLIVIER...   Jeu 30 Déc - 16:07

cheers bravo Tehriruch sans oublier Nana hadouda.

_________________
Montage bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LES ARBRES ET L'OLIVIER...   Jeu 30 Déc - 16:15




c'est moi qui te remercie dada tikka pour cette belle photos de tizi medjbar.
je vois la maison de ma grand mère et la grande maison de mon ami boubker.
Et l'arrêt du bus toujours là!!
Revenir en haut Aller en bas
tikka
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6080
Age : 56
Localisation : Setif
Emploi/loisirs : Gestion/nature
Humeur : Idhourar i dh'al3amriw...
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: LES ARBRES ET L'OLIVIER...   Jeu 30 Déc - 16:24

ET OUI CET ARRÊT DE BUS QUE DE BEAUX ET MÉLANCOLIQUES SOUVENIRS...

_________________
Montage bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES ARBRES ET L'OLIVIER...   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES ARBRES ET L'OLIVIER...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES ARBRES ET L'OLIVIER...
» Par le figuier et l'olivier. (Coran, 95 : 1)...
» Michel Fourniret - Monique Olivier
» Henri Olivier dit « Le Tigre » - 1925
» Bonjour, Olivier :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thamurth Ith Yaala :: Culture :: contes berbères (Timuchuha)-
Sauter vers: