Thamurth Ith Yaala

Forum, discussion, échanges, avis des Yaalaouis.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yennayer...edderraz...el am...l'moussem...nayer...

Aller en bas 
AuteurMessage
tikka
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6080
Age : 57
Localisation : Setif
Emploi/loisirs : Gestion/nature
Humeur : Idhourar i dh'al3amriw...
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Yennayer...edderraz...el am...l'moussem...nayer...   Lun 10 Jan - 17:01



Les algériens célébreront Yennayer 2961 bientot 12 janvier (11janvier le soir). Egalement en Tunisie et au Maroc. Car il faut savoir que Yennayer n’est pas propre à l’Algérie mais à toutes les régions de l’Afrique du Nord.
Pour l'occasion je profite pour lancer un appel aux membres,visiteurs de nous decrire
comment ca deroule chez eux la célébration de cet évènement célébré depuis des lustres...,de Maghnia a souk ahras et d'alger a tamenrasset sans oublier nos voisins marocains et tunisiens....Merci
.

_________________
Montage bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rima
Cordon Bleu
Cordon Bleu
avatar

Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: Yennayer...edderraz...el am...l'moussem...nayer...   Lun 10 Jan - 23:02

.

je ne sais pas si dans notre région on célebre ce nouvel an berbere ,chez moi on a jamais fêté ( dommage)
je sais que du côté de tizi et bougie on prépare des plats traditionnels tels que "thighrifine ou thibou'djidjine " , secsous sou bissar " thimssemnine " ( on vient de montrer d'aileurs à la télé ce soir )
comme il n'est jamais trop tard pour bien faire , je vais essayer de fêter en préparant thighriffine demain inchallah .

Bonne fête de Yennayer à tous .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissNchrea
Confirmé
Confirmé


Nombre de messages : 2150
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Yennayer...edderraz...el am...l'moussem...nayer...   Mar 11 Jan - 10:54

Assougass ameggaz à tous... bonne année et bonne fête yennayer...

Je pense si on cherche, ca se fêtait aussi chez nous (notre région), mais hélas y a pas eu de transmission et d'une continuité ... alors, si quelqu'un peut nous renseigner si Yennayer est célébré ou non dans notre région !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tikka
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6080
Age : 57
Localisation : Setif
Emploi/loisirs : Gestion/nature
Humeur : Idhourar i dh'al3amriw...
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: Yennayer...edderraz...el am...l'moussem...nayer...   Mar 11 Jan - 12:38

Salam...
Pour confirmer la célébration de yennayer...wahq a Rebbi je viens de recevoir un coup de téléphone du frangin,m'informant que c'est el mousem aujourd'hui...
En toute franchise on le célèbre chaque année ...Un repas copieux couscous avec
poulet coq et oeufs durs...et quelques friandises...Merci pour l'invitation
et je serais chez toi ce soir.Mes meilleurs voeux...Aseggas n'rbah dh lehna.

_________________
Montage bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tikka
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6080
Age : 57
Localisation : Setif
Emploi/loisirs : Gestion/nature
Humeur : Idhourar i dh'al3amriw...
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: Yennayer...edderraz...el am...l'moussem...nayer...   Mar 11 Jan - 13:22

Je suis pour décréter la journée du 1er Yennayer, correspondant au 12 janvier de chaque année, comme fête officielle et une journée chômée payée à l’instar des autres fêtes nationales.

_________________
Montage bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissNchrea
Confirmé
Confirmé


Nombre de messages : 2150
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Yennayer...edderraz...el am...l'moussem...nayer...   Mar 11 Jan - 14:04

Merci Tikka pour la confirmation, Yennayer est bien célébrée chez nous... effectivement c'est un MOUSSEM avec repas spécial et traditionnel en autres ...

Idem, je suis pour decreter cette journnée comme fête officielle et journée chomée payée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tikka
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6080
Age : 57
Localisation : Setif
Emploi/loisirs : Gestion/nature
Humeur : Idhourar i dh'al3amriw...
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: Yennayer...edderraz...el am...l'moussem...nayer...   Mar 11 Jan - 14:34

Les campagnards sont les plus informes sur cette célébration .Ceux qui sont tres attaches a leurs terres et aux traditions ancestrales...
Ici a Setif , aux alentours,la plupart des campagnes célèbrent cette fete appelée:NAYER

_________________
Montage bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yennayer...edderraz...el am...l'moussem...nayer...   Mar 11 Jan - 14:55




JE VOUS SOUHAITE UNE BONNE ANNEE A TOUTES ET TOUS.
Revenir en haut Aller en bas
Rima
Cordon Bleu
Cordon Bleu
avatar

Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: Yennayer...edderraz...el am...l'moussem...nayer...   Mar 11 Jan - 23:46

oui Tikka c'est une fête lié à la terre , à l'agriculture .
on célébre essentiellement la terre et ses produits

Yennayer est célébré de la même façon partout dans le pays à part quelques détails qui different ici et là
Voilà ce que j ai pu retenir aujourd’hui de la célébration de ce jour :

A Koléa :
yenayer à Kolea ( ville de Tipaza qui reste attachée aux traditions

avant yennayer on fait le grand ménage car un jour avant , le jour même et le jour après on ne touche pas au balai pour, dit-on , que le bonheur apporté par le nouvel an reste à la maison .

on ne doit pas préparer des fritures ni quelques choses d'amer il faut privilégier tout ce qui est sucré .

le soir on se rassemble autour du repas de fête composé de couscous au poulet , msemen , friandises ( gland , fruits secs , bonbons ...)

on prépare tbaikha ( je sais plus ce que c’est exactement )
il ya aussi des petits pains à base d’herbes cueillis dans les champs

on n'oublie pas de préparer un couffin pour le voisin qui n'a pas les moyens de préparer un repas de fête.

On envoie une part à la fille qui s'est mariée si elle se trouve dans la même vielle sinon on met un couvert à sa place habituelle .

on met aussi une assiette dehors pour l'absent qu’on a pas oublié .

on met des petites assiettes un peu partout à la maison pour que même les insectes prennent part au repas .

on met un Bébé dans une sehfa on verse sur sa tête des friandises .

Bonne année 2961 Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tiguert
Confirmé
Confirmé
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 67
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: Yennayer...edderraz...el am...l'moussem...nayer...   Mer 12 Jan - 0:11

Yennayer est le premier jour de l'an du calendrier agraire utilisé depuis l'antiquité par les Berbères à travers la Numidie. Il correspond au premier jour de janvier du Calendrier julien, qui aujourd'hui est décalé de 11 jours par rapport au Calendrier grégorien, soit le 12 janvier de chaque année.
Yennayer est la seule fête non musulmane commune à tous les peuples d'Afrique du Nord. Dans chaque région, elle donne lieu à des festivités diverses et à des repas familiaux.
Le jour qui précède Yennayer, soit le 11 janvier reste le plus important. La veille donc de cette fête, le repas est frugal. Le plus souvent on prépare berkukes si baouen, seksou sou chedlouh ou encore Isrecmen, blé en grain préparé avec des fèves.
Le lendemain en revanche, on partage un repas copieux en signe de prospérité, composé des éléments suivants :
 gâteaux/galettes : lesfenj (des beignets), tiγrifin (crêpes),
 plat des « sept légumes » fait uniquement de plantes vertes ;
 viande (volaille, viande séchée, chevreaux ou moutons).
 friandises (fruits secs comme figues sèches, amandes, noix, dattes..).
Dans certaines régions on évite de manger des aliments épicés ou amers pour se préserver d’une mauvaise année. Le repas de Yennayer est conditionné par les récoltes selon les régions mais aussi par les moyens des uns et des autres. Les aliments servis vont symboliser la richesse, la fertilité ou l'abondance. Il est ainsi des isrecman (bouillie de blé et de fèves): pas question de rater le repas de bénédiction qu'est celui de Yennayer
Ainsi, pour espérer une nouvelle année plus prospère, Yennayer est marqué par quelques opérations de purification. Dans l’anti-Atlas par exemple, au petit jour de Yennayer, la maîtresse de maison nettoie tous les recoins de la maison, en y saupoudrant Absis (mélange de farine, huile et sel). Elle balaie ensuite toutes les pièces pour «chasser» la misère.
Le sacrifice d'un animal, Asfel (mot kabyle) est de rigueur, symbolisant l'expulsion des forces et des esprits maléfiques mais aussi marquant ses vertus prophylactiques. On prie alors les forces divines pour assurer une saison culturale féconde. Au cours de la fête d’Ennayer, on fait intervenir des personnages telle teryel (ogresse ) ou Thamgharth Yennayer (la Vieille de janvier) . On menace les enfants qui refusent de manger d’appeler cette dernière qui les éventrera et bourrera leur ventre de paille….
Après le copieux repas de Yennayer, la maîtresse de maison mettait jadis un peu de nourriture dans le métier à tisser (azzetta), dans la meule domestique (tassirt) et dans le foyer au feu, l'atre (el kanun) pour embaumer de bénédictions ces objets essentiels dans la vie rurale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tikka
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6080
Age : 57
Localisation : Setif
Emploi/loisirs : Gestion/nature
Humeur : Idhourar i dh'al3amriw...
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: YENNAYER / Des rites mais aussi une datation du temps .   Mer 12 Jan - 13:24

Sur des rites aussi divers que nombreux qui rythment les années, la datation et l’organisation du temps est une des plus vieilles activités de l’homme. Quels que soient les pratiques traditionnelles, les renvois aux phénomènes mythologiques ou la référence à la conjecture, ces activités reposent sur l’observation expérimentée de la nature. Le monde de l’agriculture étant le plus universel héritage naturel humain qui a fixé des indications douées d’une logique de la division du temps caractérisé par une extrême précision dans la subdivision en saisons, en motions lunaires et en organisation du jour. La science du domaine cosmique ne semble pas s’opposer à ces observations. Ainsi l’homme a pu fixer l’agencement de ses activés. Les saisons, les mois et les segments du jour portent partout dans le monde un nom dont la signification va d’elle-même, suivant la culture locale. Viennent ensuite se greffer sur cette organisation agraire du temps des événements historiques et autres faits religieux dont la datation ne dépend pas. Des pays appartenant à une même zone géographique du globe terrestre subissent les mêmes fluctuations du temps que le phénomène de la colonisation a souvent contrariées dans leur état naturel. Pour sujet d’exemple, l’organisation officielle et actuelle du temps en Afrique du Nord est encore la reproduction du produit de la colonisation. Le début officiel des saisons est alors calqué sur les mêmes dates et jours de l’année qu’en France particulièrement. Ainsi donc en Algérie l’hiver est fixé mécaniquement au 21 décembre alors que naturellement il débute le 5 décembre, que le printemps arrive chez nous naturellement le 28 février et non le 21 mars, etc. Paradoxalement, dans nos campagnes et montagnes les activités agricoles continuent de s’exercer selon notre calendrier agraire naturel. Nous nous retrouvons ainsi anormalement alignés et d’une manière anachronique sur des influences climatologiques distinctes. Nous rappelons ici que les rites qui entourent Yennayer évoluent autour de diverses festivités culturelles, vestimentaires et culinaires similaires sur l’ensemble du territoire de l’Afrique du Nord. Cela témoigne d’une incontestable harmonie originelle et d’une unité documentaire historique de cette région africaine. Yennayer annonce le premier jour du premier mois de l’année berbère. Cette datation est une conjonction d’un haut fait de l’histoire. En effet, la plupart des historiens qui interviennent sur le domaine berbère fixent à 950 avant J.-C. le point de départ du comptage du temps annuel par le peuple amazigh. L’événement se rapporte au roi berbère Sheshonk (Chachnaq Ier), qui, à cette date, vole au secours du pharaon Ramsès alors menacé par un roi venant d’Éthiopie. Il livra une terrible bataille dans la vallée du delta du Nil et mit en échec l’armée éthiopienne. Cette thèse est d’autant plus plausible et remarquable que la plupart des démarrages dans la datation du temps se rapportent à des mouvements humains historiques qui se sont produits dans beaucoup de contrées au monde. Hormis l’aspect strictement historique, culturel et festif de Yennayer, qui nous éclaire utilement sur une partie de notre histoire, il n’y a pas de prétention à vouloir devancer l’horloge universelle ou encore à être à sa traîne. La référence à l’année universelle ne peut être que celle mondialement appliquée. Le reste est une valeur incontestable que l’État algérien se doit d’assumer.
Par : Abdennour Abdesselam.


_________________
Montage bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yennayer...edderraz...el am...l'moussem...nayer...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yennayer...edderraz...el am...l'moussem...nayer...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thamurth Ith Yaala :: Bienvenu :: Félicitation, encouragement-
Sauter vers: