Thamurth Ith Yaala

Forum, discussion, échanges, avis des Yaalaouis.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Séance Guidée du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) au mois de Ramadan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MissNchrea
Confirmé
Confirmé


Nombre de messages : 2150
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Séance Guidée du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) au mois de Ramadan   Dim 14 Aoû - 1:58

Troisième Séance Guidée du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) au mois de Ramadan (1)

L'imâm Ibn Al Quayyim, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit:
La guidée du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) au mois de Ramadan était la plus parfaite, car elle aide à réaliser l'objectif et est à la portée des âmes des croyants.
Le jeûne de Ramadan a été prescrit à la deuxième année de l'Hégire. Or le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a jeûné neuf ramadans avant sa mort.
Au début, le musulman avait le choix enter jeûne Ramadan ou de nourrir un pauvre à la place de chaque jour. Ensuite le jeûne devint catégoriquement prescrit. Nourrir un pauvre est uniquement permis pour tout homme vieillard ou toute femme vieille où ca où l'un ou l'autre ne le supportent pas ; ils nourrissent un pauvre en compensation pour chaque jour où ils ont rompu le jeûne.
Est également permis au malade et au voyageur de rompre le jeûne et de compenser le même nombre de jours manqués. La même règle s'applique à la femme enceinte ou à celle qui allaite son bébé si elles craignent que le jeûne affecte la santé. Mais si elles ont peur pour le fœtus ou le nourrisson, elles doivent en plus nourrir un pauvre pour chaque jour manqué, car le jeûne ne fut pas rompu à cause d'une maladie mais par préméditation tout en jouissant d'une bonne santé par analogie à celui qui est sain au début de l'Islam.

Multiplier les différents actes d'adoration:
Le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) avait l'habitude de Multiplier les différents actes d'adoration pendant le mois de Ramadan. Le Prophète lisait le Coran à l'Ange Jibril et lorsque celui-ci le rencontrait, il était encore plus généreux que le vent amenant la pluie. Le Prophète était alors le plus généreux en matière du bien et sa générosité augmentait au mois de Ramadan. Il multipliait les actes de charité et de bienséance, la récitation du Coran, la prière (la salat) le rappel(le dhikr) et la retraite spirituelle (l'i'tikaf).
Il accomplissait pendant le mois de Ramadan des actes d'adoration qu'il n'effectuait pas dans les autres mois. L'exemple en est qu'il continuait à jeûner jour et nuit pour y consacrer plus d'heures à l'adoration. Par contre, il interdisait à ses compagnons le jeûne continuel. Alors ils ont dit au Prophète: mais vous jeunez continuellement, Ô Messager d'Allah? Il a répondu: Vous ne me ressemblez pas. Je passe la nuit (et dans une version: je reste) auprès de mon Seigneur qui me nourrit et me fait boire. De là, le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a prohibé le jeune continuel en signe de miséricorde envers sa communauté. Cependant il l'a permis jusqu'à l'aube (jusqu'au dernier tiers de la nuit). A ce propos on rapporte, dans le Sahih Al Boukhâri, que Sa'id Al Khoudraye a entendu le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) dire: "Ne jeûnez pas continuellement. Quiconque veut la continuité, qu'il continue jusqu'à l'aube (le sahar)". C'est la continuité du jeûne est la plus équitable et la plus facile pour le jeûneur car ceci est en réalité comme étant son dîner, mais attardé: le jeûneur a un seul repas dans son jour et nuit ; s'il le prend à l'aube, il le transfère alors du début de la nuit à sa fin".

Guidée du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) au sujet du début du mois de Ramadan:
Le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) ne commençait le jeûne qu'après une vue (de la nouvelle lune) bien confirmée ou par un témoin comme il l'a fait à partir du témoignage d'Ibn 'Omar. Une autre fois, il a jeûné à partir du témoignage d'un bédouin. Dans les deux cas, il s'est appuyé sur l'information qu'ils ont donnée sans les charger de prononcer la formule de témoignage (chahada). Le Prophète se contenta de l'information donnée par une seule personne, même si celle-ci est sous forme de témoignage sans imposer au témoin de formuler le témoignage. Si la nouvelle lune n'est établie ni par la vue ni par le témoignage, le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) achevait les trente jours du mois du Cha'ban.
Or, le Prophète continuait les trente jours du mois du Cha'ban s'il était impossible de voir la nouvelle lune lors de la trentième nuit à cause des nuages ou du mauvais temps. Ensuite, il se mit à jeûner.
Il ne jeûnait point le jour du doute ni n'ordonnait de le jeûner, mais il ordonnait de continuer les trente jours du mois de Cha'ban. Ceci ne contredit jamais ses propos: "au cas où elle (la nouvelle lune) ne vous apparaît pas à cause du nuage ou du mauvais temps, calculez alors en vue de compléter le nombre (des jours de Cha'ban par le trentième.) H̱adith agréé. Car "'Al Quadr "veut dire le calcul estimé. Il signifie ici d'achever les trente jours du Cha'ban au cas où le ciel est ennuagée comme dans le ẖadith authentique rapporté par Al Boukhâri: "Achever le nombre de jours du mois du Cha'ban (par le trentième)".
Guidée du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) pour établir la fin du mois de ramadan:
Le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) ordonnait aux musulmans de commencer le jeûne à partir du témoignage d'un seul musulman et de le rompre par celui des deux personnes. Si celles-ci ont attesté de voir le croissant de la nouvelle lune de Chawwal après la fin de l'horaire de la prière de la fête, Salat al 'Aïd, il rompait le jeûne, commandait aux musulmans de le faire eux-aussi et accomplissait la prière de la fête le lendemain à son horaire.

http://www.mercyprophet.org/mul/fr/node/2688

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissNchrea
Confirmé
Confirmé


Nombre de messages : 2150
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Séance Guidée du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) au mois de Ramadan   Dim 14 Aoû - 2:03

Quatrième Séance Guidée du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) au mois de ramadan (2)


L'imâm Ibn Al Quayyim, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit: Le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) se hâtait de rompre le jeûne et le conseillait aux musulmans. Il prenait son Souhour (un repas dans le dernier tiers de la nuit) et exhortait à le prendre. De même, il le retardait et le recommandait.
D'ailleurs, il recommandait de rompre le jeûne avec des dattes, sinon avec de l'eau. Ceci fait preuve de la compassion la plus parfaite du Prophète, (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) et de ses conseils sincères qu'il accorde à sa communauté, car prendre quelque chose du dessert dans le cas où l'estomac est vide est facile à digérer et tellement utile à toutes les forces surtout celle de la vue. Le dessert de Médine était alors les dattes que les médinois avaient l'habitude de prendre. Elles constituent pour eux à la foi nourriture et condiment. Quant aux dattes fraiches, elles étaient considérées comme des fruits. A propos de l'importance de l'eau, elle rafraîchit le foie qui est devenu grosso modo sèche à cause de jeûne. Il se profiterait alors entièrement de la nourriture. C'est pour cette raison que l'assoiffé affamé ferait mieux de commencer par boire un peu de l'eau avant de se mettre à manger.
Y ajoutons l'effet particulier des dattes et de l'eau en matière du rétablissement du cœur, un effet que connaissent uniquement les cardiologues.

En compagnie du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) au
moment de sa rupture du jeûne:
- Le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) rompait le jeûne avant d'accomplir la prière du coucher du soleil, le maghreb.
- Il rompait le jeûne en consommant des dattes fraiches s'il n'en avait pas, il prenait des dattes sèches ; s'il n'en trouve pas, il buvait de l'eau à toutes petites gorgées.
- On rapportait que le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) invoquait Allah au moment de la rupture du jeûne en disant:" "La soif a été entachée ; les vaines se sont humectées et la récompense a été accordée si Allah le veut". Rapporté par Abou Daoud.
- Et on rapporte également d'après lui: "Au jeûneur est accordée une invocation qui ne sera jamais refusée au moment où il rompt le jeûne". Rapporté par Ibn Madjah.

- Dans un ẖadith authentique, on rapporte qu'il a dit: "Si la nuit approche d'ici (le coucher du soleil) et s'éloigne d'ici (l'aube), alors c'est entre les deux moments que le jeûneur rompt le jeûne". H̱adith agréé.
Ceci s'explique par le fait qu'on considère le jeûneur comme ayant rompu le jeûne même s'il n'a pas l'intention de le faire et que l'heure de la rupture du jeûne est arrivée.
Les bienséances que doit observer le jeûneur:
Le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a interdit au jeûneur de proférer des paroles obscènes, d'élever la voix, d'insulter ou de répondre aux insultes. En plus, il ordonne de dire à celui qui l'insulte: "Je suis à jeun". H̱adith agréé.
Pour expliquer ce ẖadith, certains ont dit: le jeûneur formule ces paroles par la langue. C'est l'opinion la plus prépondérante. D'autres ont soutenu qu'il le dit dans son cœur(en lui-même) pour se rappeler qu'il est en état de jeûne. D'autres encore ont estimé qu'il le prononce par sa propre langue dans le cas du jeûne prescrit et en lui-même dans celui surérogatoire, car cette manière l'éloigne complètement de l'ostentation.
Guidée du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) au sujet du voyage au cours du mois de Ramadan:

Le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a entrepris des voyages à Ramadan: tantôt il jeûnait et tantôt il rompait le jeûne. Il a de même laissé le choix aux compagnons entre les deux. Lorsqu'ils s'approchaient de leur ennemi en cas de guerre, il leur ordonnait de rompre le jeûne pour être capable de le combattre. Mais si le voyage n'avait pas pour but le djihad (le combat contre l'ennemi pour se défendre), le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) disait à propos de la rupture du jeune: C'est une permission, roukhsah. Quiconque l’adopte, ceci lui est convenable (bon). Quant à celui qui préfère jeûner, il n'aura aucun grief. D'ailleurs, le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) est parti en voyage dans les expéditions les plus grandes et les plus graves dont la bataille de Badr et celle du retour victorieux à la Mecque.
Il n'était pas donc de la sunna de fixer la distance à parcourir du voyage où le jeûneur rompt le jeûne par une limite quelconque. On ne rapporte quelque chose d'authentique à ce propos.

C'est pourquoi les compagnons du Prophète rompaient le jeûne quand ils se mettaient à voyager sans avoir eu regard au fait d'aller au de là des demeures de la ville en nous informant que ceci fait partie de la sunna et de la guidée du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui). 'Oubayd Ibn Djabr a dit: "je me suis embarqué dans un navire avec Abou Basrah, le compagnon du Prophète à partir de Fostat au mois du Ramadan ; une fois il a dépassé les environs de la ville, il a demandé qu'on lui serve le repas en me disant: "approche-toi !". Je lui ai dit alors: "N'as-tu pas vu les maisons?" – Abandonnes-tu la sunna du Messager d'Allah, m'a répondu Abou Basrah. Rapporté par Ah̠med et Abou Daoud.
De même, Moh̠ammad Ibn Ka'b a dit: "Je suis venu chez Anas Ibn Malek au mois de Ramadan alors qu'il voulait effectuer un voyage, que sa monture lui a été préparée et qu'il mettait les habits du voyage. De là, il a demande de la nourriture et en a mangé". Est-ce de la sunna?", ai-je posé la question". Oui, de la sunna !", m'a-t il répondu et a chevauché. At-Tirmidhi a dit: ce ẖadith est bon.
Ces traditions indiquent clairement que celui qui se met à voyager pendant un jour du mois du Ramadan lui est toléré d'y rompre le jeûne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Séance Guidée du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) au mois de Ramadan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pas de justice, pas de paix: la réalité de l'Amérique: un Empire belliqueux
» MARIAGE/GUERRE ET PAIX
» Paix sur la terre pour tous les enfants du monde, joyeux Noël.
» Historique.....Le prophète Abraham
» #TMCweb3 #JeSuisCharlie #Liberté #Egalité #Fraternité #Paix #Amour #Respect

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thamurth Ith Yaala :: Discussions Generales :: Religion-
Sauter vers: