Thamurth Ith Yaala

Forum, discussion, échanges, avis des Yaalaouis.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La chose la plus rapide sans jambes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tikka
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6081
Age : 56
Localisation : Setif
Emploi/loisirs : Gestion/nature
Humeur : Idhourar i dh'al3amriw...
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: La chose la plus rapide sans jambes...   Lun 19 Sep - 18:03


Oscar Pistorius, né le 22 novembre 1986 à Pretoria, est un athlète sud-africain amputé des deux tibias spécialisé dans le sprint. Il est le premier athlète handisport à concourir dans un championnat du monde pour les valides1, et devient à l'occasion des mêmes mondiaux, le premier médaillé handisport.

Oscar Pistorius est né sans fibulas, et a été amputé des deux pieds alors qu’il n’avait que onze mois. Il court avec deux prothèses en carbone spécialement conçues pour la compétition handisport (d’un coût supérieur à 20 000 €). Les départs sont lents et il a des difficultés à négocier les virages.

Pistorius participe aux Jeux paralympiques d'été de 2004 et obtient un classement honorable : 3e au 100 m catégorie T44, qui comprend des coureurs amputés d’un seul membre. Il remporte également la finale du 200 m malgré une chute en qualifications, avec un temps de 21 s 97.

En 2005, Pistorius se classe 6e sur 400 m aux championnats d'Afrique du Sud. En mars 2007, il réalise un temps de 46 s 56 et prend la deuxième place.

Oscar Pistorius ne réalise pas les minimas de qualification pour les championnats du monde d’Osaka (2007) mais sa participation à deux meetings de l’IAAF (dont le Golden Gala à Rome), dans des compétitions durant lesquelles il a couru avec des athlètes non-handicapés (la course B à Rome où il a terminé deuxième — disqualifié à Sheffield en raison d’une sortie de son couloir, sous la pluie). Sa course à Rome a fait la une des médias et provoqué une avalanche de réactions (favorables et défavorables). L’IAAF a demandé à la télévision italienne de ne pas retransmettre la course d’Oscar Pistorius dans la fenêtre « internationale » et a envoyé des délégués pour une analyse technique de sa course (avantages éventuels d’utiliser des prothèses spéciales).

La Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a dévoilé le 14 janvier 2008 les conclusions d’un rapport qu'elle avait commandé au professeur allemand Peter Brüggemann, de l’Université du Sport à Cologne. Selon ce rapport, les fines prothèses en fibre de carbone utilisées par Pistorius procureraient au Sud-Africain un avantage sur les athlètes valides. Le conseil de l’IAAF a décidé en conséquence que Pistorius ne devait pas être autorisé à courir aux Jeux de Pékin ni dans les autres compétitions organisées par la Fédération internationale.

Oscar Pistorius fait effectuer d'autres mesures par des chercheurs américains dont le rapport invalide les conclusions du professeur Brügemann. Il dépose un recours au Tribunal arbitral du sport; les conclusions rendues le vendredi 16 mai 2008 lui donnent raison. Si Oscar Pistorius réussit les minima, il pourra participer aux Jeux olympiques en individuel, le relais relevant de la décision des entraîneurs sud-africains. Il échoue dans sa tentative d'aller aux Jeux olympiques 2008 pour 70 centièmes de secondes.

En novembre 2009, des chercheurs américains publient une étude selon laquelle les prothèses de Pistorius lui procurent un avantage conséquent (elles lui feraient gagner 10 secondes sur une distance de 400 m). Cette étude n'aboutit pourtant pas à une remise en cause du jugement du tribunal arbitral du sport.

Le 19 juillet 2011, à Lignano Sabbiadoro, il améliore son record personnel du 400 m (45 s 07) et se qualifie pour les Mondiaux 2011 se déroulant à Daegu, en Corée du Sud. Sorti en demi-finale sur 400 mètres, il participe à ces même demi-finales sur 4 x 400 m. Sans lui, le relais termine vice-champion du monde mais il est médaillé pour sa participation en série. Il devient ainsi le premier athlète handisport médaillé aux championnats du monde valides2.

Il est surnommé The Blade Runner, en français « le coureur aux lames » et se déclare lui-même « La chose la plus rapide sans jambes »

_________________
Montage bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La chose la plus rapide sans jambes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La chose la plus rapide sans jambes...
» Quel siège en rf de 13kgs au plus Lgts, scenic 3,isofix (mais sans jambes car coffres de sols(si possible rotatif)
» conduite taxi baché sans attestation
» travail sans contrat signé
» Cuisiner bon mais vraiment très rapide ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thamurth Ith Yaala :: Divers :: Sport-
Sauter vers: