Thamurth Ith Yaala

Forum, discussion, échanges, avis des Yaalaouis.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fatima Zekkal-Benosmane (1928-1990)...

Aller en bas 
AuteurMessage
tikka
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6080
Age : 57
Localisation : Setif
Emploi/loisirs : Gestion/nature
Humeur : Idhourar i dh'al3amriw...
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Fatima Zekkal-Benosmane (1928-1990)...   Mer 17 Oct - 16:18

Née en 1928 à Belcourt (Alger), parfaitement trilingue (kabyle, arabe littéraire et dialectal, français), elle fut une des premières speakerines de la radio puis de la télévision dès les années cinquante.

Son père chauffeur de taxi est un vieux militant de l’ENA, adhère au PPA (Parti du Peuple Algérien) en 1945. Elle fréquente l’école Chazot du Champ-de-manœuvre, qui porte aujourd’hui le nom de son père. Lycéenne en 1945, Fatima fut membre de la première cellule féminine clandestine du PPA-MTLD d'Alger-Centre.

Bien que prise par ses activités politiques, professionnelles et familiales, Fatima Benosmane-Zekkal a toujours réservé une partie de son temps à la culture. Toute jeune elle a fait du théâtre et à la fin de sa vie, elle s’occupait d’une association de musique andalouse « En Soundoussia ».

Fatima participe à la fondation de l’Association des Femmes Musulmanes d’Algérie (AFMA) en juillet 1947 au moment où le P.P.A (Parti du Peuple Algérien) s'érigeait en M.T.L.D (Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques) dont la secrétaire générale était Nefisa Hamoud et la secrétaire générale adjointe Fatima Zekkal, elle prend une part très active au développement du nationalisme.

Elle se marie en 1948 avec Abdelkrim Benosmane (1914-1978), militant du PPA à Tlemcen, elle part à Tlemcen pour créer sur place une section de l’AFMA. En 1953, son mari ayant fait faillite dans son entreprise, le couple retourne à Alger. Très cultivée, parfaitement trilingue (kabyle, arabe littéraire et dialectal, français au début 1954, Fatima est engagée à l’ORTF comme speakerine, elle fut une des premières speakerines de la radio puis de la télévision.

Elle est arrêtée en février 1957, torturée et emprisonnée à la prison Serkadji, puis à El-Harrach et transférée à Niort. Libérée trois après en 1961, elle reprend ses activités politiques.

Son mari, Abdelkrim Bénosmane, décède le 14 avril 1978.

Très malade, Fatima Zekkal décède en mars 1990 à l’âge de 62 ans, elle laisse trois enfants.

Il est à rappeler que le grand comédien Larbi Zekkal, décédé le 17 septembre 2010, n’est autre que son frère.in "Memoire Algerienne"
in facebook(ighil lekhmis)


_________________
Montage bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fatima Zekkal-Benosmane (1928-1990)...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chicoula alla Fatima
» Piaggio Avanti I et II
» congé parental
» Notre régime indemnitaire=35%
» COMMENT EXPLIQUER ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thamurth Ith Yaala :: Discussions Generales :: Ith Yaala-
Sauter vers: