Thamurth Ith Yaala

Forum, discussion, échanges, avis des Yaalaouis.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mouloud Mammeri vu par une Américaine...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tikka
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6080
Age : 56
Localisation : Setif
Emploi/loisirs : Gestion/nature
Humeur : Idhourar i dh'al3amriw...
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Mouloud Mammeri vu par une Américaine...   Mar 26 Fév - 14:30

REFLET CULTUREL
Mouloud Mammeri vu par une Américaine

Par : Abdennour Abdesselam
“Témoin lucide de son époque, Mammeri regarde son pays vivre et exprime ses joies et ses souffrances. En même temps qu’il évoque les rites et coutumes d’un peuple qui vit dans un univers clos et bien défini, il dépeint un monde menacé. Rongé de l’intérieur, grugé de l’extérieur, ce monde affaibli finit par céder. Ainsi, le romancier qui se fait témoin d’une société en désarroi représente dans son œuvre toute une série d’images de rupture : des hommes qui errent, des univers qui s’effondrent… Mammeri crée un univers binaire construit sur des éléments en opposition : passé, présent ; ancien, moderne ; village et ville… l’éternel et l’éphémère.” Ainsi conclut Mme Mildred Mortimer, professeur adjoint à Haverford en Pennsylvanie, dans son ouvrage intitulé “Mouloud Mammeri écrivain algérien”. L’ouvrage est publié aux éditions Naaman au Canada. Elle perçoit en Mammeri un féru de civilisations anciennes et modernes qui apporte à la littérature algérienne la perspective d’un homme imprégné de la culture berbère. Elle note également que dans l’univers de Mouloud Mammeri, l’homme reste un étranger sur cette terre jusqu’au moment où il renoue ses liens avec elle. De cette communion entre l’homme et la nature, tant valorisée par le monde traditionnel, naît un nouvel accord. L’homme nouveau chez Mammeri, précise Mildred Mortimer, est celui qui, en s’engageant dans la lutte aux côtés de ses frères et en renouant ses liens avec la nature, se réconcilie avec lui-même. Pour Mildred Mortimer, “Mammeri mérite toute notre attention, car il situe l’Algérie dans son contexte socio-historique et montre l’attitude de l’Algérien vis-à-vis de son passé, son présent et son avenir. Le romancier exprime le problème que rencontre tout Africain – Comment affirmer sa propre originalité et préserver ses traditions millénaires, tout en marchant d’un pas sûr vers l’avenir”. Après la présentation des jalons biographiques, l’ouvrage poursuit l’analyse de l’œuvre complète présentée en deux principales parties. La première traite du monde traditionnel à la promesse d’une ère nouvelle et la seconde se porte sur des images de rupture suivie de l’analyse de Mammeri sur la poésie ancienne et le théâtre. Successivement, Mortimer présente chacun des romans de Mammeri comme étant des étapes où le même héros, dit-elle, voit s’élargir ses horizons, et simultanément la société rurale kabyle subit de profondes transformations : le monde mal à l’aise et souffrant, perturbé par des idées nouvelles, voué aux mythes et aux rites, s’atrophie inéluctablement… un monde dominé par un conflit entre deux systèmes de valeurs, celles de l’Orient et de l’Occident… et les jeunes, symbolisés par Slimane qui se sent à l’étroit dans cette société tribale patriarcale où les désirs de l’individu sont réprimés, vont ailleurs se forger un destin… une fois qu’un montagnard a accès à la ville, il découvre les contraintes du village… et c’est le cas d’Arezki dans “Le Sommeil du Juste."

_________________
Montage bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mouloud Mammeri vu par une Américaine...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mouloud Mammeri vu par une Américaine...
» Mouloud Mammeri de “la Colline oubliée” ...
» La société berbère : cette humanité provisoire ? (dixit Mouloud Mammeri)
» [«CHEIKH MOHAND A DIT» DE MOULOUD MAMMERI.
» Mohammed ARKOUN...avec Mouloud Mammeri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thamurth Ith Yaala :: Culture :: Culture, Art, Musique, ...-
Sauter vers: