Thamurth Ith Yaala

Forum, discussion, échanges, avis des Yaalaouis.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yasmina ressuscite Matoub Lounès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tikka
V.I.P.
V.I.P.


Masculin
Nombre de messages : 6081
Age : 56
Localisation : Setif
Emploi/loisirs : Gestion/nature
Humeur : Idhourar i dh'al3amriw...
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Yasmina ressuscite Matoub Lounès   Dim 8 Fév - 15:23

Yasmina ressuscite Matoub Lounès
La chanteuse Yasmina persiste et signe: la douleur donne un sens à la vie.

Son nouvel album, composé de onze chansons, sorti aux éditions Dyla Music (une nouvelle boîte appartenant à la star de la chanson kabyle, Mohamed Allaoua), fait un tabac dans la région. Les fans de Yasmina se comptent par milliers et Nacer, l’un des disquaires les mieux situés dans la ville de Tizi Ouzou, confie qu’à chaque fois qu’elle édite un nouvel album, c’est la ruée sur son magasin.
Dans ce nouveau produit, Yasmina a décidé courageusement, de rendre un hommage très particulier au plus grand chanteur kabyle de tous les temps: Lounès Matoub. Disparu physiquement le 25 juin 1998, Matoub hante tous les coins et les recoins de la Kabylie. Sa mort n’en est pas vraiment une puisqu’il est omniprésent dans les esprits et les coeurs. En traversant les rues, on ne peut pas ne pas entendre sa voix résonner comme s’il était toujours là, plus vivant que jamais. Onze ans après le lâche assassinat l’ayant ciblé, la Kabylie n’arrive pas à faire le deuil du Rebelle. C’est le message que tente de transmettre Yasmina à travers deux belles chansons, pleines d’émotion et de tristesse. La première est intitulée: Tajmilt i Lwenas (évocation). Dans cette chanson, Yasmina revient comme si cela datait d’hier, sur le jour de l’assassinat, l’ambiance qui avait régné en Kabylie durant ce maudit jour et durant les journées lui ayant succédé. Yasmina raconte les larmes de Tizi Ouzou, le chagrin de Béjaïa et l’affluence record vers Taourirt Moussa, un certain dimanche caniculaire où tous les hommes libres sont venus dire adieu à celui qui a emporté une grande partie de leurs rêves dans son linceul.
Yasmina a su reconstituer, avec des images extrêmement poétiques et sincères, cet épisode des plus amers de l’histoire récente de l’Algérie, car la mort de Matoub signifie l’assassinat de tous les rêves et les espoirs qu’il incarnait pour la concrétisation d’une Algérie meilleure et d’une démocratie majeure, comme il le chantait dans son album «Regard sur l’histoire d’un pays damné», sorti en 1991. Mais le défi réussi par Yasmina est la reprise d’une chanson de Matoub «Ayen Ayen». Après avoir obtenu l’autorisation de la famille du Rebelle, Yasmina propose ainsi une deuxième chanson sur le maître, dans laquelle elle fait preuve d’un courage exceptionnel puisque dans ce deuxième tube, elle va jusqu’à dénoncer ceux qui tentent d’enfouir la vérité sur les auteurs et les commanditaires du crime ayant ciblé Matoub. Yasmina chante: «Si tout le monde s’unissait, la vérité finirait par éclater.» Yasmina a pu reconstituer la chanson de Matoub avec sa voix féminine et sa sincérité intégrale dans le chant. Avec cet hommage que l’on peut qualifier de téméraire, Yasmina a prouvé que les femmes peuvent souvent faire ce dont beaucoup d’hommes sont incapables. Elle a démontré que le courage n’est pas l’apanage du sexe masculin.
Dans les neuf autres chansons, Yasmina continue de chanter les amours perdus, la jeunesse passée et non vécue, l’amour qui meurt et puis finit par renaître de ses cendres...Yasmina poursuit son introspection de son subconscient et retrouve les peines de ses vingt ans là où d’autres n’ont que des rêves, celles d’une femme mariée contre son gré, souvent pour une poignée de dinars. Elle se remémore, avec de beaux vers, ses enfants qu’elle a élevés dans la douleur et la solitude. Elle consacre un titre à l’hypocrisie où elle met en garde contre les masques que peut porter l’être humain quand il a un but à atteindre. Elle avertit qu’il ne faudrait pas faire confiance à celui qui te jette des fleurs lorsque tu es en face de lui car une fois le dos tourné, il ne rate aucune occasion pour te pourfendre. Les titres des chansons de l’album de Yasmina suffisent pour illustrer leur teneur: Espérances, Epouvantail, L’accident, Egarement, Retrouvailles, Fausse amitié, L’aîné, Images, Rencontre, Evocation et Le crime.

L'expression

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adhrar
Confirmé
Confirmé


Masculin
Nombre de messages : 465
Age : 50
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: en 2009   Dim 8 Fév - 19:37

bonjours a tous

en 2009 les bérberes n'ont pas la liberté de donner a leurs enfants le prénoms qu'ils veulent .on sait pas enccor si tt les hommes que ce peuple avait sacrifier sont mort pour que nous avonsions ou peut -etre c'est pour le contraire ,
en maroc en nous intirdis d'appeler nos enfants par leurs noms ,et chez nous en nous oblige a n'avoir que des boutefs pour nous gouvernés

Le Maroc interdit les noms berbères

Les Néerlandais marocains ne peuvent plus donner de nom berbère à leurs enfants selon les autorités marocaines. Ainsi l'identité islamique sera mise en avant.
Cette semaine, le gouvernement marocain a envoyé à tous les ambassades et consulats une liste avec les noms interdits. On remarquera que, cette fois-ci, il s'agit de noms berbères.

La majeure partie des Marocains aux Pays-Bas est berbère. Ils sont maintenant forcés de donner un nom marocain musulman à leurs nouveau-nés. Le Maroc veut, de cette manière, préserver l'identité marocaine de ses sujets, ainsi que celle des Néerlandais marocain.

"Nous interdisons les noms berbères parce qu'ils sont contraire à notre identité et parce qu'ils ouvrent la porte à la diffusion de noms sans signification" déclare Idris Bajdi, haut fonctionnaire des Affaires Intérieures du Maroc.

Actuellement, les communes néerlandaises utilisent aussi une liste de noms "approuvés". Les Néerlandais marocains doivent y choisir un nom lorsqu'ils vont déclarer leur enfant.

Les Néerlandais marocains ne sont pas contents de cette nouvelle mesure. Moussa Aynan, conseiller communal PvdA de Haarlem, considère la décision de Rabat comme une provocation. "Le Maroc met en oeuvre une islamisation aveugle du pays, de gens qui n'y habitent plus depuis longtemps et des Européens marocains qui n'y sont même pas nés.

En interdisant explicitement des noms berbères séculaires, le Maroc montre clairement quelle identité il veut avoir : arabe. Et les Berbères ne sont pas arabes". Aynan y a lui-même été confronté lorsqu'il a voulu donner un nom non musulman à ses enfants.

Pour les Berbères, la décision est une preuve flagrante que la Maroc veut se débarrasser de la langue et de la culture berbère. Une politique qui, selon les critiques, est déjà à l'oeuvre depuis des années pour arabiser complètement le Maroc. Les militants berbères au Maroc y ont réagit vivement. Dans une déclaration au media arabe Al-Arabiya, le militant Ali Khadawi a déclaré que "que c'était une honte pour le Maroc" et la militante des droits de l'homme Rabeia al Zuheiri parle "d'une large forme de discrimination, de la marginalisation des régions berbères à l'interdiction des noms berbères".

La membre PvdA de la Chambre, Samira Bouchibti, abonde dans ce sens "Nous devons nous débarrasser de cette liste de noms et de cette ingérence. Je veux moi-même pouvoir déterminer de quelle façon je veux appeler mon enfant. C'est de la discrimination".

Pendant une rencontre du PvdA, le dirigeant du parti Wouters Bos a dit que les doubles passeports appartiennent aux Pays-Bas. Bouchibti "Quoique que Wouter Bos dise, il n'a pas de double nationalité obligée et ne sait donc pas ce que cela signifie dans la pratique".

Trouw.com
Traduit du néerlandais: Rabat verbiedt Berberse namen
Article original :http://www.trouw.nl/nieuws/nederland...se_namen_.html
Nederland , 28 januari 2009 , Ludette el Barkany
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Yasmina ressuscite Matoub Lounès
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yasmina ressuscite Matoub Lounès
» Lounis Aït menguellet: Mon histoire avec Matoub Lounès n’était pas aussi dramatique...
» "carrefour Matoub Lounès"Tizi Ouzou...
» L’hommage de Yasmina Khadra à Tahar Djaout .
» EZZINE YEGHELBITH ESSER..chanson matoub....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Thamurth Ith Yaala :: Culture :: Culture, Art, Musique, ...-
Sauter vers: